Cinexpression

Actu, critiques, études…

Cinexpression vous propose une plongée dans les archives pour voir quelles autres récompenses les longs métrages français ont obtenues lors de la prestigieuse cérémonie des Oscars…Les réussites passées existent, mais ne sont pas légion.

Malgré ses nombreuses « astuces » pour apparaître dans la catégorie « meilleur film » aux côtés des films américains, le film de Michel Hazanavicius, The artist est communément considéré comme un long métrage français. Il a raflé de nombreuses récompenses dont celles de meilleur film, meilleur réalisateur (il entre dans la liste dont fait partie Roman Polanski depuis 2003 grâce à Le pianiste) et meilleur acteur. Un vrai triomphe.

De 1935 à aujourd’hui, on compte 15 victoires françaises dans la catégorie meilleur film étranger.

René Clément l’a obtenu deux fois (Au-delà des grilles, 1951 et Jeux interdits, en 1953) avant Jacques Tati en 1959 pour Mon oncle. La décennie 1950, si elle demeure prestigieuse pour les États-Unis, s’avère généreuse pour les films français en terme de reconnaissance artistique. Z de Costa-Gavras (1970) et La nuit américaine de Truffaut en 1984 ont par la suite obtenu la précieuse récompense. Au niveau du film documentaire, Le monde du silence de Costeau le remporte en 1957 bien avant La marche de l’empereur de Luc Jacquet (2006).

Voici la liste des autres films :

1949 Monsieur Vincent,de Maurice Cloche

1963 Les Dimanches de Ville-d’Avray, de Serge Bourguignon

1967 Un homme et une femme, de Claude Lelouch

1973 Le Charme discret de la bourgeoisie, de Luis Buñuel

1977 La Victoire en chantant, de Jean-Jacques Annaud

1978 La Vie devant soi, de Moshé Mizrahi

1979 Préparez vos mouchoirs, de Bertrand Blier

1993 Indochine, de Régis Wargnier

Et les acteurs ?

Jean Dujardin, est entré dans la légende en devenant le premier (et pour l’instant le seul) acteur français à recevoir la statuette dorée. Maurice Chevalier, Charles Boyer et Gérard Depardieu sont revenus les mains vides.

Au niveau des actrices, on se souvient tous de Marion Cotillard et de son immense succès pour La môme. Elle a rejoint en 2008, Claudette Colbert (New-York Miami, Frank Capra, 1935) et Simone Signoret (Les chemins de la haute ville, Jack Clayton, 1960). Catherine Deneuve ne l’a jamais obtenu.

Comments are closed.